Tech

J’ai switché chef

21 août 2017

Apple pour la vie ?

Depuis toujours mon matos arbore une pomme croquée en son dos. Que ce soit pour le fixe (Macbook pro), pour le semi-fixe (l’iPad Air 2) ou le mobile.
Certain me taxerons de fanboy, je préfère dire que je suis un passionné.

Depuis que j’ai lâché l’univers PC, je ne pourrais vraiment plus y revenir. Le mac sur lequel j’écris cet article est vraiment parfait pour moi. Puissance, autonomie, connectiques (modèle 2015 :)), finition, tout y est.
Pour l’iPad c’est pareil, je n’ai jamais essayé une autre tablette que celle d’Apple , et franchement il n’y a pas grand chose à lui reprocher. La batterie me suffit largement, l’écran est grand et lumineux. Et puis je trouve qu’il n’y a pas vraiment de concurrence pour ce produit.

Pour ce qui est de l’iPhone, là c’est différent. La concurrence est forte, et le cycle d’un an d’un iPhone n’arrange pas les choses. Même si celui-ci plait à mon banquier, il est frustrant de voir la concurrence sortir des appareils beaucoup plus performant quasiment tous les mois. Ça a été le cas avec mon iPhone 6S, je devais me contenter d’un smartphone 4.7 pouces avec une batterie vraiment minime pendant que la concurrence sortait des écrans bordeless intégrant les dernières technologies (recharges sans fils, _vrai _ NFC, écran OLED etc.).

J’ai glissé chef

Le plus paradoxale dans tout ça, c’est que mon iPhone me convenait très bien. Il faisait tout ce dont j’avais réellement besoin, ni plus, ni moins.
Mais quand j’ai vu l’iPhone 7 et le peu d’innovation qu’il apportait, j’ai décidé d’aller voir ailleurs. Voir si l’herbe était plus verte du côté de Google. Quelques heures sur leboncoin, et j’avais ni une ni deux vendu mon iPhone pour un One Plus 3T.
Pourquoi ce choix ? Tout simplement car celui-ci reste dans une fourchette de prix que l’on va considérer comme correcte, il a un très bon appareil photo, c’est un des smartphones les plus performants du moment, et qu’il a apparement une très bonne batterie qui se recharge en à peine 30 minutes !

Je dois avouer que les premiers jours sous Android N m’ont vite fait oublier mon iPhone. On a l’impression de se laisser pousser des ailes et d’être libéré des chaines que nous impose le système iOS d’Apple. Avec cet Android, on peut tout simplement tout faire. Pour le meilleur … et pour le pire !

Car oui, le fait de pouvoir faire à peu près tout ce qu’on veut implique aussi qu’on a la possibilité de faire n’importe quoi. Je me suis vite essayé à installer des ROM Customs, des .apk pas très légaux, des apps de customisation à l’extrême. C’est bien, c’est beau mais j’arrivais vraiment pas à me sentir en « sécurité » avec tout ça.

La pomme me manque

C’est à ce moment là que j’ai finalement réalisé que la « castration » qu’iOS nous impose, nous permet également de ne pas faire n’importe quoi et surtout de nous sentir en confiance. Même si tout cela reste une impression, je ne dis pas qu’Apple n’est pas au moins autant intrusif que Google dans notre vie privée. Mais l’atmosphère de sécurité règne sur leur produit, pour ma part en tout cas.

Je suis donc aujourd’hui avec un smartphone qui me correspond pas, qui me plait pas mais acheter un iPhone 7 aujourd’hui alors que son remplaçant arrive (normalement) dans quelques semaines serait quelques peu débile.

Et vous ? avez-vous déjà switché puis regretté amèrement votre choix ?


Ecrit par: